Belle Greene

On danse sans se perdre à travers les pages de ce roman magnifique à la couleur sépia des années 1900.

Sur des faits réels dramatiques, Belle mesure tous les risques pris dans cette inégalité des races aux Etats-Unis se métamorphosant en une géniale bibliothécaire passionnée par le papier, par l’art où elle en devient vite la Directrice puis se fait un nom dans une aristocratie mais sur un ton de secret…

Belle Da Costa Greene de son faux nom, nous charme autant que les magnats de l’époque dans cette Amérique où la loi « One drop » nous givre le sang.

Merci à l’auteure Alexandra Lapierre pour avoir mis en lumière cette vie intrépide.