Les Dégueulasses

On y est dans cette grange perdue d’une pampa madrilène où se cache Manuel.

Il pense avoir tué un policier alors, l’exile s’impose.

Au fil des mots, on s’accroche à ce personnage que l’auteur Santiago Lorenzo nous peint dans son décor.

On vit avec lui, c’est une prouesse d’écriture incroyable dans un récit satirique, comique et engagé.

Manuel, dans sa vie de reclus va apprendre à vivre au rythme de l’arrivée d’une famille moderne accro à la technologie et qui a décidé de passer ses week-end dans ce coin perdu.

C’est à partir de ce moment que son regard va changer sur notre monde, lui qui se passe par la force des choses de tout ce superflu.

Que sommes-nous devenus ? Pourrions-nous finalement tout troquer ?

Le sujet de base peut être couramment réfléchi mais allez jusqu’au bout de ce très beau roman.

Le roman idéal de quelques heures de vol ! Belle lecture à vous !