On pourrait commencer par Zarca, un romancier hallucinant qui vous embarque dans les nuits fauves parisiennes mais, non ! Rien de tel ! Zarca, c’est Zarca ! et on serait plutôt tentés de dire, Zarca, mais putain ! c’est Zarca, quoi ! J’ai choisi pour vous parmi ses romans «